Ils n'apprendront jamais

Désabusé, Jake Foster ne pouvait pas s’empêcher de se triturer les cheveux avec une sorte de fascination.
« Je ne m'y habituerai jamais, docteur, dit il, en souriant. Entrer ici dans le corps d'un vieil homme dans une chaise roulante, et en ressortir jeune, fringant et en pleine santé... La dernière fois, ça avait pris des semaines... Alors qu'aujourd'hui, c'est fait le jour même... ! »

Lui rendant son sourire, je regardai son dossier.

« Oui, eh bien, il y a eu du progrès, depuis... Voyons... les soixante ans qui nous séparent de votre dernière visite.
Je pense que j'aurais dû le faire plus tôt. C'est devenu si facile, maintenant...
Oh, je ne dirais pas plus facile. Je dirais juste plus rapide. »

Foster débordait d'énergie. Il tremblait d'impatience, pressé de rejoindre l'extérieur en tant que jeune homme viril de 22 ans. Son dossier était correct,  alors je lui ai donné son formulaire de sortie.

« Vous pouvez y aller, monsieur. Votre femme a déjà été prévenue. Elle vous attend à l’extérieur. »

Ses yeux brillèrent à l'évocation de sa femme. Oh, il y a fort à parier qu'ils allaient bien s'amuser ce soir, même si les statistiques montrent qu'ils finiront par se séparer tôt ou tard. Les jeunes cherchent toujours à faire de nouvelles expériences, de nouvelles rencontres. Il n'y a qu'une seule chose qu'ils ne semblent jamais apprendre. Du moins, jusqu'à ce qu'il soit trop tard.
Après le départ de Foster, il fut temps de m'atteler à ma seconde tâche.
Dans une autre pièce garnie de machines en tous genres, un vieil homme attendait.

« Faisons le, docteur, dit-il d'une voix faible.
C'est déjà terminé » lui rétorquai-je, tout sourire.
Il semblait confus. « Je ne comprends pas...
Vous vouliez être téléchargé dans un de vos clones, plus jeune. C'est chose faite !
Alors, pourquoi suis-je enco...
Pourquoi êtes-vous encore là ? » Je tapotai mon aiguille, puis l’enfonçai dans sa veine.
« N'avez vous jamais rien téléchargé ? Télécharger quelque chose ne détruit par l'original. Ça, c'est mon boulot. »

Alors qu'il semblait enfin comprendre de quoi il retournait, Jake ferma les yeux pour la dernière fois, tout comme le Jake précédent, il y a 60 ans.

11 commentaires:

  1. Pas mal cette histoire :)
    ça m'a fait pensé à Altered Carbon

    RépondreSupprimer
  2. Hhhhh mais c'est GÉNIAL *-* Et cette chute, cette fin! J'adore. Court et efficace !

    RépondreSupprimer
  3. C'est génial j'aime beaucoup ! Mais question : En quoi ce genre d'histoire est différent d'une Creepypasta ?? Si quelqu'un peut m’éclairer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, pour te répondre : Une creepypasta doit laisser planer le doute quant à sa véracité. On ne dois pas savoir, après l'avoir lue, si elle était vraie ou fausse. Par exemple, si le héros de l'histoire meurt à la fin de l'histoire, sans jamais avoir pu laissé de quoi nous faire parvenir son histoire, ce n'est pas une creepypasta, car on sait tout de suite que c'est faux (Comment l'histoire nous serait elle parvenue ?).

      Ici, on a affaire à un texte qui se passe dans un futur lointain, avec une technologie inconnue à notre époque. C'est donc de la fiction, et non une creepypasta.

      Pour faire court, un texte peux être une creepypasta si le moyen de transmission (comment l'histoire nous est parvenue) est valide. Sinon, c'est une nouvelle.

      j’espère t'avoir aidé.

      Kamus.

      Supprimer
    2. Merci de cette réponse ! Je me posais la même question :)

      Supprimer
  4. Ce format est il me semble trop court pour être considéré comme une creepypasta.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois plutot que c est parce que la source a été identifiée...
      Que du coup on sait qui l a écrit et que c est faux

      Supprimer
    2. Hello, voir ma réponse si dessus pour ce qui est considéré comme une pasta ou non :)

      Supprimer
  5. Courte, efficace.j'aime bien ce genre de nouvelles horrifiques qui font dystopies / fausse utopie.

    RépondreSupprimer
  6. Cela me fait penser au jeu SOMA,exactement la même chose x)

    RépondreSupprimer