Je croyais être normal.

Je le croyais vraiment. J'étais très inquiet alors. Habituellement, les super pouvoirs se manifestent une fois que la personne a atteint l’âge de 16 ans. Mon 16e anniversaire était passé depuis plus d'un mois et rien ne s’était passé.
J'étais très déçu - mes amis montraient leurs nouvelles capacités et tout ce que je pouvais faire était de leur montrer un sourire éclatant et de lever le pouce en l'air.
Ma mère peut voler, mon père peut se téléporter et mon frère peut lire dans les pensées. Moi ? Je pensais que j'étais normal, mais heureusement, deux mois après mes 16 ans, mon frère ne pouvait plus lire dans mes pensées. Pour être honnête, j'ai été plutôt soulagé.
Une semaine plus tard, je prenais mon petit-déjeuner quand mon père n'a pas réussi à se téléporter au travail. Il a essayé du mieux qu'il pouvait, mais n'a pas réussi jusqu'à ce que je monte appeler ma mère. Nous avons alors réalisé que j'avais le pouvoir de neutraliser les pouvoirs des autres autour de moi.
Pour que ce soit juste pour tout le monde (pour ceux ayant des pouvoirs et ceux n'en ayant pas ou en ayant un inutile, comme pouvoir voir le gâteau préféré de quelqu'un au-dessus de sa tête), les gouvernements avaient ordonné que les super pouvoirs ne soient pas utilisés à moins que cela ne soit absolument nécessaire (oui, mon père enfreignait les règles, mais personne ne le savait). Étant donné que les pouvoirs n'étaient pas utilisés quotidiennement, mon effet neutralisant était probablement passé inaperçu la plupart du temps.
Cependant, mes parents étaient toujours inquiets et avaient pris rendez-vous avec un spécialiste du pays voisin. À mi-chemin pendant notre vol, il y a eu une panne qui a fait plonger notre avion. L'un a essayé de «faire flotter» l'avion, un autre a tenté de contrôler la météo. Un autre encore a essayé de se téléporter. Tout en vain.
Ma famille était assise en silence, terrorisée, tandis que l'avion plongeait dans le chaos. Des cris retentissaient de tous les côtés. 
Mes parents m'ont regardé avec résignation, mais je savais quoi faire.

Je savais ce que je devais faire.

Traduction : Kamus


My hero academia : Depression.
 

2 commentaires:

  1. C'est plus triste qu'horrifique, mais c'est sympa.

    Je sais pas comment il va réussir à se suicider (très) rapidement a bord d'un avion par contre...

    À part en sautant, ce qui crée d'autres desagréments, et ne serait pas forcément efficace (si personne dans l'avion ne peut utiliser ces pouvoirs, le rayon d'action est relativement important, alors sauter d'un avion qui lui même est en chute libre, et espérer sortir du champ d'action de son pouvoir avant le crash, c'est optimiste).

    RépondreSupprimer
  2. Ah j'avais même pas compris qu'il voulait se suicider 0o'

    RépondreSupprimer