La fin des temps

J'ai été le premier à voir un ange tomber du ciel.
J'étais en train d'observer les étoiles depuis mon jardin quand je l'ai vue : une lumière aveuglante traversant le ciel à toute vitesse. Quelques instants plus tard, un humanoïde ailé s’écrasait dans mon jardin.


Il mesurait bien trois mètres, si bien que j'ai dû faire beaucoup de place dans le salon et me servir de deux matelas pour lui faire un lit où il pourrait se reposer. Il était salement amoché. Une partie de son torse avait été arrachée par ce qui m’a semblé être une immense mâchoire, découvrant son impressionnante ossature. Ses yeux avaient également été arrachés de leurs orbites, et l’une de ses ailes semblait avoir été déchirée avec violence.


Il a passé la plupart de son temps inconscient, et les rares moments où il se réveillait, c’était pour balbutier dans une langue inconnue.


Il ne m'avait adressé la parole que deux fois. La première avait été pour me révéler son nom. La seconde était la réponse à une question qui me brûlait les lèvres depuis qu’il était tombé du ciel, à savoir ce qui lui était arrivé. Le regard dans le vide, il m’a simplement murmuré : "La guerre".


Quelques heures après qu’il m’a répondu, je l’ai trouvé sur sa couche, les yeux fermés et le teint pâle. Je devais me rendre à l’évidence : il était mort.


Dans les jours suivants, d’autres anges sont tombés du ciel. Cependant, ceux-là étaient déjà morts. Leurs corps avaient également été mutilés, parfois si profondément que si ce n'était pour leur grande taille et leurs ailes, nous n’aurions certainement jamais su qu’il s’agissait d’anges. Et plus le temps passait, plus il en tombait, comme autant de lumières éblouissantes traversant les cieux.

Bien que beaucoup de gens aient paniqué, la paix a pu être préservée, même si nombre de théories du complot circulaient à propos de ces anges tombés du ciel. Finalement, cette pluie macabre était devenue un spectacle habituel, si bien que les gouvernements ont rapidement rouvert les voies de commerce international, et les transports publics du même coup.


Lorsque la pluie de cadavres s'est enfin arrêtée, les gens en furent enchantés. Par contre, quand la terre a commencé à se fissurer, ils le furent beaucoup moins.
Lorsque le feu et la lave ont commencé à se répandre à travers les fissures, à engloutir villages, métropoles et forêts, les gens se sont précipités vers les monastères, les églises, les mosquées et les temples, partout où ils pensaient qu'ils pourraient trouver des réponses, en vain.


Quand la terre s'ouvrit davantage, et que les fissures s'écartèrent pour vomir des hordes de démons, nous avons enfin fini par comprendre.


Tout comme les anges, les démons étaient tous morts. Leurs corps avaient été atrocement mutilés, et ce spectacle était presque plus effrayant que celui de leurs opposés tombés du ciel. Je pensais, non, nous pensions tous que le Ciel et l'Enfer étaient en guerre l'un contre l'autre, mais, en fait, ils s'étaient alliés. Contre autre chose, quelque chose de pire.


Et cette "chose", avait gagné.

9 commentaires:

  1. C'est inspirant ...

    C'est à leurs tour de se battre

    RépondreSupprimer
  2. À cause de ce qu'il se passe en ce moment sur terre IRL, j'ai fait le rapprochement avec la fin du monde et ça rend l'histoire encore plus excellente, puisque logiquement maintenant l'enfer c'est devenue le monde des vivants.

    RépondreSupprimer
  3. Excellent, vraiment excellent ! Bravo à l'auteur

    RépondreSupprimer
  4. Il a les yeux arrachés et plus tard, il a le regard dans le vide...
    Sinon, sympa comme histoire.

    RépondreSupprimer
  5. Ah mais je sais ce que c'est cette chose!

    RépondreSupprimer
  6. La vache en fait ce serait totalement crédible...

    RépondreSupprimer
  7. J'ai beaucoup aimé ! J'aimerais bien savoir ce que les anges et les démons combattaient !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très certainement Marine Le Pen, cette "chose" avait gagné les élections.

      Supprimer